Sigmedic

Hack'n Geek

Effondrement ?

Le 26 janvier 2024 / Aucun commentaire

Je regarde ou plus souvent, j'écoute des podcasts, et il y a un thème que j'entends de plus en plus souvent, en ce moment, c'est celui de l'avenir de notre société basé sur le capitalisme.

Ce n'est pas ce dernier qui concentre vraiment le sujet (quoique) mais son impact sur notre environnement (comme le réchauffement climatique) et comment se traduit autour de nous, la croissance indispensable au capitalisme. Quel est l'impact de cette augmentation sur les flux économiques, sur les matières premières et sur la consommation toujours plus importante d'énergie ?

Dans un système fermé (notre planète pour ceux qui avaient encore un doute), il parait évident, à tout a chacun (enfin, je l'espère) qu'on ne peut pas indéfiniment "croitre" comme l'exige le capitalisme. Rien que sur les besoins en énergies et les matières premières dans un système clos qui possède des limites, cela n'a pas de sens ! Quand j'entends Aurore stephan nous expliquer/démontrer que nos besoins en métaux pour les années à venir ne pourront pas être comblé, car il n'y a tout simplement plus de métaux accessibles facilement. Je me souviens de l'exemple qu'elle donne, il y a un siècle les mines exploitables avait des taux à 7 ou 8%, cela représente des filons entiers, désormais, on va chercher des atomes de métal, on broie littéralement des montagnes entières, soit un rendement matière première/métal de 0,1% !

De plus, il y a quasiment tous les jours, des messages qui nous alertent de cet état. Le réchauffement climatique par exemple, les gens qui sont dans le déni, me dépasse. Soit, ils confondent météo et climat, soit comme la grenouille dans la casserole, ils ne prennent pas conscience que les records de températures ne cessent d'exploser partout dans le monde. Il suffit de passer la tête dehors pour voir des floraisons plus précoces, ou que les événements climatiques sont plus fréquents et plus fort. Et notre programme agricole ne prend pas assez rapidement ces changements, et pourtant nous avons cette connaissance !

Quelque chose qui me parait aussi essentiel que nos libertés fondamentales, devraient mettre plus en "panique" l'opinion sociale ! Je n'ai pas l'impression que les gens aient conscience de ça, et quand je pense à nos libertés, je parle des libertés de manger à notre faim et de ne pouvoir nous déplacer et de nous soigner… des choses qui peuvent sembler aussi basiques que ça aujourd'hui seront surement en péril dans notre futur, ou celui de nos enfants.

Je sens bien que dans le fond, tout le monde a une fibre écologique, mais elle s'arrête pour beaucoup sur le tarmac de l'aéroport lorsqu'il faut prendre l'avion pour partir 7 jours en vacances ou dans les supermarchés avec le caddie remplie de viande pour en manger tous les jours, voire à tous les repas. Ou plus basiquement avec la voiture devant chaque maison (et parfois plus d'une) pour pouvoir faire plus 20 000 km/an avec des déplacements dispensables comme celui du dimanche soir au fastfood chercher un truc vite fait.

 

Et pourtant, comment se fait-il, qu'il n'y ait pas plus de personne qui se sentent concernées ? Je ne comprends pas pourquoi cela ne devient pas le sujet principal des conversations, de nos politiques et même de notre entourage ou en allant chercher le pain par exemple. Finalement, nous sommes des animaux comme les autres, et nous sommes voués à disparaitre. Peut-être que c'est ça, notre grand filtre à nous.

Écrire un commentaire

Quel est le deuxième caractère du mot w7r6yn ? :